Comment fonctionne une toiture végétalisée ?

toiture végétalisée

Publié le : 03 janvier 20225 mins de lecture

L’homme a toujours essayé, à travers les années, de rendre leur maison d’habitation plus agréable à vivre. La végétalisation de la toiture qui est un recouvrement de couches végétales du toit est alors pratiquée par certains ménages. Ses effets sur le fonctionnement d’une maison et sur la vie quotidienne s’observent sur plusieurs points.

Un dispositif efficace d’isolation

Un toit végétal est un dispositif d’isolation thermique et acoustique pour une maison. Il réduit le bruit de l’impact des eaux de pluie sur le toit et les bruits provenant de l’extérieur. De plus, en été, un toit végétalisé permet de limiter la quantité de chaleur parvenant à l’intérieur de la maison. En hiver, il permet de maintenir la température à un niveau plus élevé. Chaque type de végétalisation a un rôle dans l’isolation d’une maison d’habitation. Une végétalisation intensive qui nécessite l’utilisation de substrat jusqu’à 25 cm d’épaisseur a alors une capacité d’isolation plus intense. Elle requiert, par ailleurs, une structure de construction plus adaptée, car le toit doit supporter une lourde charge. En effet, elle est pratiquée sur un toit à faible pente et a besoin d’un aménagement pour l’entretien des plantes.

Une végétalisation extensive, nécessite, en revanche, une couche de 8 à 10 cm de substrat. Les types de végétations employés sont choisis par leur propriété particulière. Ils sont caractérisés essentiellement par leur courte racine et par leur excellent pouvoir pour absorber l’humidité. Les sedums, les vivaces et les graminées sont, par exemple, des espèces employées dans la végétalisation toiture. Ces végétations sont produites par des professionnels en toit végétal. Pour avoir plus d’informations, veuillez consulter le site toit-vegetalise.fr.

Un élément de décoration naturelle

Une végétalisation intensive de la toiture est conçue pour la culture de différentes sortes de plantes. Le toit peut alors servir de jardin avec les fleurs de diverses couleurs choisies selon le goût du propriétaire. Il peut aussi être un endroit pour cultiver des plantes potagères et même des arbustes de diverses natures. Il devrait alors être aménagé de manière à permettre un entretien régulier du lieu. Certaines plantes nécessitent un arrosage fréquent pour garder leur splendeur.

Le fait d’avoir diverses plantes sur le toit donne un aspect particulier à une maison. Il représente une décoration naturelle qui peut changer selon les saisons. Les végétations utilisées pour les couches de substrat de moins de 10 cm constituent également des éléments de décoration très recherchés. Elles sont composées d’espèces de plusieurs variétés offrant un ensemble riche en couleurs. Les sedums possèdent, par exemple, quelque 400 variétés différentes. On peut ainsi créer de multiples décorations en associant diverses espèces et variétés de végétations.

Une action écologique par excellence

L’encouragement de la création de toit végétal peut être considéré comme une action écologique par excellence. En effet, par cette initiative, une multitude d’espaces verts peuvent être créés, en particulier, en milieu urbain. La qualité de l’air peut alors être ainsi améliorée grâce à la photosynthèse. Un toit végétalisé protège par ailleurs contre le risque d’inondation, car il absorbe une certaine quantité de l’eau de pluie. Il sert aussi à réduire l’écoulement des eaux de pluie dans les égouts. L’eau est retenue par les végétaux et le substrat utilisés dans le dispositif avant de s’évaporer petit à petit.

La végétalisation de la toiture contribue, de même, à une économie d’énergie. En effet, l’isolation thermique du toit réduit l’utilisation de différents appareils de climatisation. Elle permet, de ce fait, aux ménages de réduire considérablement leur consommation en énergie. En outre, un toit végétal est un modèle de biodiversité très particulier. Il peut servir d’abri à certains types d’oiseaux et d’insectes et il peut leur procurer les nourritures nécessaires à leur survie.

Culture hors sol : acheter de l’équipement spécialisé
Les plantes typiques du sud de la France

Plan du site