Prendre soin de son jardin

Voile d’hivernage

Hivernage : protéger vos plantes en hiver

Certaines plantes de nos jardins ne sont pas adaptées à la rigueur de l’hiver. Elles ont besoin d’être protégées de la chute des températures, du vent et surtout de l’excès d’humidité.
Le but est alors le même pour toutes les plantes : les isoler de l’air froid, tout en leur assurant une aération suffisante.

Comment protéger ces arbres, arbustes et plantes de massifs frileux ? Comment hiverner les plantes non rustiques en pot ?
Les plantes tropicales : hibiscus et orchidées. Ce sont les moins tolérantes, à rentrer ou à protéger dès la mi-septembre, quand les températures approchent les 10°C, à placer dans une pièce lumineuse où la température n’est pas inférieure à 10°C, comme une véranda. Dans le cas des orchidées de climat tempéré, comme les Dendrobium et Cymbidium… un séjour en extérieur est profitable pour la prochaine floraison.
Les plantes méditerranéennes : laurier-rose, pélargonium, bananier, palmier, oiseau-du-paradis, bougainvillée, agrume, lantana… Protégez-les au moment des premières gelées (mi-octobre, mi-novembre). Rentrez celles en bac dans un local frais et aéré comme un garage ou une cave, avec un peu de lumière.
Les cactus : à rentrer très tôt (en même temps que les plantes tropicales) dans une pièce fraiche et lumineuse de préférence.
Les autres plantes gélives : géraniums, fuchsias, daturas, les bulbes d’été…Pour toutes ces plantes, l’arrosage sera limité au strict minimum pour maintenir une très légère humidité, voir absent comme pour les cactus.

Le retour des beaux jours

Aux premières belles journées du printemps, pensez à aérer et à ouvrir votre serre, véranda, garage et autres abris où sont hivernées les plantes. Les méditerranéennes seront bien les premières à sortir dès que les gelées seront passées. Les plantes tropicales attendront quand à elles de meilleures conditions pour sortir.

Meilleures plantes pour améliorer votre espace
Les plantes en pot et au jardin