Se faire un terrarium DIY : quelles plantes choisir ?

Dans une bombonne, un aquarium sphérique en verre, dans une grande bouteille ou dans un bocal, il est possible de réaliser un terrarium. C’est dans les années 70 que ces minis jardins étaient à la mode dans les foyers. Désormais, cette tendance revient pour le plus grand plaisir des amateurs de nature.

Terrarium, jardin tendance

Faciles d’entretien, le terrarium ne requiert pas beaucoup de place. En fonction de la taille du contenant dans lequel vous mettrez vos plantes, vous pouvez décider librement où le placer.

Un terrarium et un plantarium indiquent tous deux un espace où des plantes sont mises et poussent sans dépasser la hauteur du couvercle de leur contenant. Afin de différencier ces deux termes, un plantarium est un contenant en verre dans lequel il y a des plantes. Un terrarium est un contenant en verre dans lequel il est possible d’élever des reptiles. Normalement, les vrais terrariums ont une plus grande dimension que les plantariums.

Comment réaliser soi-même son terrarium ?

Pour faire un terrarium, il vous faut les éléments suivants :

– Un contenant en verre

– Des gravillons

– Du charbon actif en poudre

– De la terre

– Des plantes et du litchen

Dans votre contenant en verre, il faut verser les gravillons dans le fond. Puis, afin que de mauvais champignons ne se développent pas sur vos plantes quand elles pousseront, versez la poudre de charbon actif sur les gravillons. Ensuite, déposez-y une couche de terre. Placez vos plantes en disposant les plantes de petite taille tout autour de la paroi en verre, puis les plantes à grand développement au centre.

Quelles plantes choisir ?

Il est important que vous basiez votre choix de plantes sur les contrastes de formes, de couleurs et de graphisme du feuillage de celles-ci. Il existe plus d’une vingtaine de plantes pour un terrarium. Vous pouvez opter pour des plantes vertes comme : les variétés naines de Figuier pleureur ou de philodendron, du bégonia rhizomateux, de jeunes plants d’asperge d’intérieur, de l’épiscia ou encore du cryptanthe. Un terrarium reproduit parfaitement les conditions de vie dans une jungle.

Pour ceux qui aiment les cactées et les succulentes (plantes grasses), il est impossible que ces plantes puissent survivre dans un contenant en verre dont les parois empêchent l’air de circuler. Elles pourrissent et meurent vite. Si tenez à en avoir chez vous, votre terrarium se doit d’avoir des parois basses et il faut qu’il soit ouvert comme un plateau plat. Mettez-y des crassulas, des sédums, des haworthias, des gasterias ou des échévérias.

Plantes grasses et Succulentes : ces plantes d’intérieur « increvables »
Cuisine : quelles plantes aromatiques peuvent pousser en intérieur ?