Les plantes en pot et au jardin

Les plantes en pot

Rentrez les plantes les plus frileuses cultivées en pot dans un local maintenu hors gel, frais (environ 10°C), aéré et bien éclairé. Pour leur éviter un choc thermique, rentrez-les avant les premiers froids, lorsque l’écart entre les températures extérieures et inférieures est faible.
Si vous n’avez pas de véranda ou autre abri où les rentrer, mieux vaut les laisser à l’extérieur. Elles réussiront plus facilement à y passer l’hiver que dans un intérieur trop chauffé pour elles.

Quelques astuces

Rapprochez les pots du mur
Mettez-les dans un coin à l’abri des vents froids d’est et du nord
Surélevez les pots pour qu’ils ne soient pas en contact direct avec le froid du sol
Recouvrez-les plantes d’un voile d’hivernage (2 à 3 épaisseurs selon la fragilité de la plante)
Paillez au pied des plantes en pot et assurez-vous que le paillage ne puisse pas s’envoler.

Les plantes de massif

Protégez le cœur de la plante, qui hiverne sous forme de souche avec une vieille corbeille d’osier trouée renversée maintenant le paillis en place et laissant l’air circuler pour éviter tout excès d’humidité.plantes de massifs
Les arbustes gélifs.
Entourez le tronc d’un paillasson épais (jonc tressé, roseau, paille…), maintenu par des liens. Recouvrez la frondaison d’un voile d’hivernage (double épaisseur pour les plantes les plus sensibles au froid).
Les arbres fragiles comme l’olivier ou le bananier en zone froide (où la température est inférieure à -5°C en hiver).
Ils doivent être entièrement protégés du froid. Ainsi, on entoure les branches d’un voile d’hivernage que l’on ficelle pour maintenir en place, de même autour du tronc, on attache une bande de toile de jute ou une bande de bruyère. Et au pied de l’arbre, un épais paillage protégera les racines. le voile d’hivernage.
Les bulbes non rustiques, comme le dahlia, canna, glaïeul, bégonia.
Ils sont arrachés de terre, conservés dans un local sec, sans lumière (dans un carton par exemple)

Fleurs de Crocus

crocus couleursfleur-crocusC’est tout petit, ça ne fleurit que quinze jours par an et c’est toujours un réel plaisir que de les voir apparaitre !
Dès que leurs jeunes feuilles fendent le sol, on peut être sur que l’hiver entame son dernier tiers. Et fin février (ou début mars), lorsque leurs pétales mauve porcelaine s’écartent pour offrir l’orange de leurs pistil.
Il faut les planter en automne (fin septembre à début novembre) à au moins 8cm de profondeur, de préférence au soleil ou mi-ombre à l’abri des vents froids.
Il en existe de plus roses, de plus sombres et même des blancs, alors n’hésitez pas à l’automne prochain, d’ici la ouvrez les yeux en ce moment c’est la période…

Une marque reconnue de tronçonneuse faite pour vous
Meilleures plantes pour améliorer votre espace